Interview Partenaire : comment la DANE agit en faveur d'un numérique au service de la pédagogie

Quelle est l’ambition de la Délégation académique au numérique éducatif (DANE) ?

La DANE a pour ambition de mettre le numérique au service de la pédagogie. Plutôt que de considérer le numérique comme un outil ou un simple changement de support, nous considérons au contraire qu’il a vocation à faire évoluer en profondeur la pédagogie. 

Nous poursuivons donc, au sein de l’académie de Paris, une triple mission :

  1. La conduite du changement qui comprend la formation et l’accompagnement des enseignants dans le déploiement de projets pédagogiques s’appuyant sur le numérique

  2. L’adaptation au numérique des établissements grâce aux équipements numériques afin de servir les projets pédagogiques. La DANE forme techniquement les professeurs et peut apporter son aide dans la conception et le suivi de projet afin de lever les potentiels obstacles.

  3. L’animation des réseaux d’enseignants, comme les FIP (Formateurs en Informatique Pédagogique), les GIPTIC (Groupes d'Intégration Pédagogique des TIC 2nd degré) ou les CPN (Conseillers Pédagogiques au Numérique). Ces enseignants sont spécifiquement en charge de l’animation, de la formation, de l'expérimentation et de la production de nouvelles ressources. 

 

Ces missions sont notamment exercées dans le cadre du plan numérique pour l‘éducation, le plan national lancé par la Ministre de l’Éducation nationale Madame Najat Vallaud-Belkacem.

 

Concrètement, quelle aide peut trouver un enseignant désireux de monter un projet pédagogique s’appuyant sur le numérique ?

 

Le meilleur interlocuteur des enseignants reste leur chef d’établissement tant pour les conseiller sur leur projet que pour leur apporter une aide financière (bien que la plupart des projets ne nécessitent pas de financement particulier).

Les enseignants peuvent aussi être soutenus par le biais de formations. Les enseignants du collège peuvent ainsi bénéficier de 3 jours de formation sur la culture numérique, les outils numériques propres à leur discipline et la pédagogie de projet.

 

Ils peuvent également s’inspirer de pratiques innovantes déjà mises en place dans d’autres établissements. La DANE met à disposition des reportages-vidéos sur ces nouvelles pratiques, - comme la classe inversée, l'évaluation instantanée, la classe interactive - où enseignants et élèves témoignent.

 

Actuellement, quelles thématiques retrouve-t ’on le plus souvent dans les projets numériques des enseignants ou des établissements ?

Un des sujets phares est l’évolution de l’espace numérique de travail (ENT), qui peut devenir un véritable outil pédagogique. Ce qui intéresse les enseignants est d’offrir aux élèves la possibilité de mieux travailler ensemble en produisant collaborativement des contenus à partir de l’ENT.

 

Quel bilan tirent les enseignants ayant déjà expérimentés des méthodes de pédagogie qui s’appuient sur le numérique ?

Nous avons encore besoin de temps et de recul pour tirer un bilan général de l’apport du numérique à l’école !

 

Néanmoins, les enseignants qui ont déjà expérimenté de telles méthodes pédagogiques y voient un véritable apport en termes de motivation chez les élèves. Les élèves sont plus actifs, plus impliqués et les cours sont davantage personnalisés aux besoins de l’élève.

 

On voit bien que le numérique à l'école permet un enrichissement des pratiques pédagogiques.

Propos recueillis auprès de Franck Rio (chargé de mission : ingénierie de formation) et Gilles Berg (Délégué académique au numérique adjoint) de la Délégation académique au numérique éducatif (DANE) de Paris.

Contact

À Propos

Contactez nous pour répondre 
à vos questions : 

contact@prog-en.com